top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCecile Wronecki

Nouvelle année, pleine lune, intentions et besoin de se poser!


J’espère que vous vous portez bien en ce début d’année,

En ce jour de pleine Lune je vous transmets (c’est vrai un peu tard!) tous mes vœux pour cette année 2024, que celle-ci vous apporte santé, joie, amour au sens large et la réussite dans les projets qui vous tiennent à cœur.

 

Ma transition 2023-2024 fut à la fois belle, intense et dépaysante (bien qu’en France!) et l’atterrissage en 2024 m’a semblé relativement intense, avec un deuil à accueillir et un enchaînement de semaines très denses. 

Qu’en est-il pour vous? 

Le début d’année, c’est pour certaines personnes la période des bonnes résolutions… Pour ma part j'aime profiter du début de ce nouveau cycle pour revoir et reposer mes intentions. 

Comment les replacer au cœur de notre vie quotidienne? Comment agir à partir de ces intentions?

Pour ma part, ça passe par l’écriture.

L’écriture de ces intentions, que j’aimerais illustrer cette année.

Et puis, les relire régulièrement. 

Mes intentions pour cette année portent sur mes façons d’agir et de prendre mes décisions:

 

-Agir à partir de l’élan du coeur

Car c’est ainsi que j’ai pris toutes mes décisions les plus importantes de ma vie, et celles que je n’ai jamais regrettées. 

-Ralentir et prendre le temps de l’écoute intérieure

J’ai plusieurs projets en stand-by, qui sont sources de questionnements intérieurs. 

Je considère que si les questionnements sont trop grands par rapport à l’élan du cœur, c’est qu’il n’est peut-être pas encore le moment d’agir. Et j’accepte ceci.

Par ailleurs, je ressens ces derniers mois - après des années d’une activité très intense pour lancer, re-lancer et re-re-lancer mon activité - le besoin d’être un peu plus posée. Cela signifie que j’ai besoin de méditer plus, et j’ai besoin de silence. Pour me recharger, mais aussi pour écouter les messages intérieurs, ceux qui me guideront pour les années à venir.

 

-Accepter 

Et lutter moins. Il m’a fallu, au cours des années, parfois “lutter” pour faire advenir telle ou telle chose. Je crois pourtant que quand on est en lutte, cela signifie que ce n’est pas pour nous, pas le bon endroit ou le bon moment.

J’en ai fait l’expérience plusieurs fois. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas faire d’efforts dans notre quotidien pour avancer dans les directions qu’on se donne, bien sûr…Car sans effort on ne va nulle part.

Mais il y a une différence, probablement, entre être dans un effort mesuré, serein, et être en lutte contre soi-même ou les éléments extérieurs.

C’est sans doute l’intention la plus difficile pour moi, car la zone entre la lutte et l’effort est parfois très grisée…Et on se retrouve à glisser dans la lutte sans parfois s’en rendre compte… C’est peut-être pour cela qu’il me faut l’écrire et m’en souvenir. 

Et vous quelles sont vos intentions pour cette année, ce mois, cette semaine?

3 vues0 commentaire
bottom of page